IFTAR de la Fraternité à la Mosquée Ankorondrano : La valeur de la tolérance à l’honneur

La Grande Famille de la Communauté Musulmane de Madagascar a organisé une cérémonie religieuse marquant la rupture du jeûne, suivie d’un banquet baptisé « l’Iftar de la Fraternité », le Samedi 10 Juin 2017, à la Mosquée Ankorondrano. Des hauts responsables au sein du Gouvernement malgache, conduits par Rivo Rakotovao, Ministre auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, composés de Harry Laurent Rahajason, Ministre de la Communication et des Relations avec les Institutions, Neypatreiky Rakotomamonjy, Ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique ainsi que des membres du Corps Diplomatique étaient présents à cet événement.
Durant la série de discours prononcés à cette occasion, tant les invités que les représentants du comité organisateur ont mis en exergue la valeur de l’entraide et de la tolérance en ce mois de bienfaisance et de miséricorde. Ainsi, « Tolérance » et la « Solidarité »  » étaient les maitres mots de ladite cérémonie.
« L’IFTAR ou le banquet de la Fraternité a pour objectif de renforcer la solidarité. La tolérance et le respect d’autrui sont les fondements de nos valeurs. C’est la raison pour laquelle nous prions toujours pour que la paix règne dans ce Pays. Nous crions haut et fort pour faire savoir que le terrorisme n’a pas de place dans notre religion. L’idée de la « solidarité » ainsi que le concept de « vivre ensemble dans la diversité » sont majestueux pour nous », a déclaré Cheik Haniphe Akbaraly, Président du Conseil Régional de l’Océan Indien de la Communauté Khoja.
Dans son allocution, le représentant de l’État malgache, le Ministre Rivo Rakotovao a, quant à lui, exprimé la volonté de la partie malgache à anéantir toutes formes de violence perpétrée par des minorités animées du déni des valeurs humaines.  » Il est évident que nous partageons les mêmes valeurs. Je pense que tout cela devrait nous amené à collaborer à coeur ouvert dans le développement de ce pays », a avancé le Ministre Rivo Rakotovao. Et lui d’ajouter :  » Quelle que soit notre appartenance religieuse, quelle que soit notre conviction en matière de religion, nous devrons toujours respecter le choix et l’attachement de chacun de nos compatriotes à une telle ou telle confession, et on ne fait pas deux poids et deux mesures. Tout individu résidant à Madagascar est considéré comme fils de la Nation. Nous avons choisi la solidarité comme fondement de la paix sociale et quelles que soient nos religions, nous sommes tous condamner à cohabiter. La violence n’est pas la meilleure solution si l’on veut vivre ensemble dans une société. Nous voulons la Paix. Nos portes sont toujours ouvertes pour vous tous sans exception ».

Antananarivo le 11 Juin 2017

La Cellule Communication
auprès du Ministère de la Communication
et des Relations avec les Institutions

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE – IFTAR DE LA FRATERNITE 10.06.2017